V
V
V

Les microbilles solides de plastiques sont interdites en France dans les produits cosmétiques rincés à usage d’exfoliation ou de nettoyage, et ce depuis janvier 2018. Mais cela n’empêche pas les industriels de continuer à en utiliser dans les produits autres que rincés ! De même, d’autres microplastiques invisibles sont ajoutés pour contrôler la viscosité, l’apparence et la stabilité des produits. Autrement dit, il y en a partout. Exfoliant, dentifrice, shampoing, crème à raser, maquillage, vernis à ongles, crème solaire, déodorant… la liste est malheureusement longue.

Comment les identifier dans les cosmétiques ?

Ces plastiques se retrouvent dans les eaux usées lorsque l’on prend notre douche, et ils ne disparaissent pas comme par magie ! Un plastique a une durée de vie d’au moins 100 ans. Ils se retrouvent donc soit dans les boues d’épuration qui sont répandues comme fertilisants dans les champs ou, pour la grande majorité, passent au travers des stations d’épuration pour se retrouver dans les rivières et les océans. Ces microplastiques s’accumulent dans les organismes et se retrouvent dans nos assiettes. De plus ce sont de très bons aimants à d’autres micropolluants présents dans l’eau (pesticides, métaux, médicaments…), ce qui en fait des « super polluants » !

La meilleure façon de réduire leur impact est donc de les empêcher de pénétrer dans l’environnement. Pour cela, il faut les limiter à la source en choisissant des produits sans microplastique.

 

1. Lisez les ingrédients

Parmi les microplastiques les plus couramment utilisés, vous trouverez :

  • Polyethylene (PE)
  • Polypropylene (PP)
  • Polyurethane (PU)
  • Polymethyl methacrylate (PMMA)
  • Nylon (PA)
  • Acrylates Copolymer
  • Dimethicone

 Une liste rouge a été établie par l’ONG Plastic Soup : https://www.beatthemicrobead.org/wp-content/uploads/2019/07/Red-List_new_ECHA.pdf

 

2. Aidez-vous d’une application mobile

Vous pouvez scanner le code-barre du produit en utilisant l’application « Beat the Microbead » sur votre portable, pour voir s’il contient des microplastiques : https://www.beatthemicrobead.org

Il existe également d’autres applications pour vous aider à décrypter la composition des produits : Que choisir Cosmetic, Yuka, INCI beauty, Clean beauty…

 

3. Choisissez des cosmétiques naturels  

Attention aux arguments marketing mettant en avant les ingrédients naturels qui très souvent, sont en infime quantité ! Il vaut mieux se fier à des labels de confiance et sélectionner des produits cosmétiques certifiés, qui garantissent des produits sans microplastiques : Nature & Progrès, Cosmos Organic, Natrue pour en citer quelques uns (voir notre article sur Les labels écologiques).

Et pour être vraiment sûr de la composition des produits que vous utilisez, vous pouvez les fabriquer vous-mêmes à partir d’ingrédients naturels et labellisés ! Le sel marin, le sucre, le marc de café sont par exemple de très bons exfoliants. Vous trouverez sur notre site de nombreuses recettes pour fabriquer vos propres produits. C’est simple, sain, écologique et souvent bien moins cher (Fabriquer ses propres cosmétiques naturels). Pour plus d’informations, vous pouvez également lire notre article sur Les 8 points clés pour bien choisir ses cosmétiques.

Vigilance donc, car c’est toute la chaine alimentaire qui est concernée, nous y compris ! Leur interdiction à l’échelle européenne est à l’étude à l’horizon 2022. Mais en attendant, nous pouvons tous agir pour les limiter et ça commence dans la salle-de-bain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aquastellar, un jeu mobile en santé environnementale

Aquastellar, un jeu mobile en santé environnementale

Nous avons le plaisir de vous présenter « Aquastellar : objectif durable », une application mobile pour sensibiliser aux polluants domestiques et aux solutions pour les limiter ! Conçu de manière éco-responsable dans le cadre de nos actions en Santé-Environnement, le...

lire plus
Que deviennent nos eaux usées ?

Que deviennent nos eaux usées ?

Contrairement à ce que pense la moitié de la population française, l'eau potable ne vient pas des stations d'épuration mais des usines de potabilisation ! Les stations d'épuration, elles, servent à nettoyer les eaux usées de nos habitations et agglomérations, à...

lire plus
Menu du jour : crabe d’Arcachon aux microplastiques ?

Menu du jour : crabe d’Arcachon aux microplastiques ?

Notre deuxième épisode de « Santé-Environnement : 3 minutes pour comprendre » est sorti ! Cette fois-ci, rencontre avec Jérôme Cachot du Laboratoire Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux (université de Bordeaux, CNRS, EPHE), qui nous parle...

lire plus
Comment fonctionnent les stations d’épuration ?

Comment fonctionnent les stations d’épuration ?

Comme son nom l’indique, la station d’épuration, ou STEP pour les intimes, sert à « purifier » l’eau avant de la rendre au milieu naturel. Dans les grandes et moyennes villes, on trouve souvent des stations d’épuration dites « à boues activées » ou parfois, des...

lire plus
Les labels écologiques… Comment s’y retrouver ?

Les labels écologiques… Comment s’y retrouver ?

On peut se l’avouer, il n’est pas facile de faire ses courses tout en respectant nos désirs : respecter l’environnement, notre santé, et se débarrasser le plus rapidement possible de cette tâche. Vous ne prenez pas le temps de lire toutes les étiquettes et vous avez...

lire plus
Interview : Qu’est-ce qui rend les poissons obèses ?

Interview : Qu’est-ce qui rend les poissons obèses ?

Les poissons zèbres nous apprennent bien des choses sur notre environnement ! C'est en échangeant avec le Professeur Patrick BABIN, chercheur au Laboratoire Maladies Rares - Génétique et Métabolisme (Inserm - Université de Bordeaux) que l'on découvre comment cet...

lire plus
Les 8 points clés pour bien choisir ses cosmétiques

Les 8 points clés pour bien choisir ses cosmétiques

Vous ne savez plus vers quel shampoing, dentifrice ou crème de jour vous orienter lorsque vous êtes dans les rayons ? Il est vrai qu’il vaut mieux se méfier des emballages « tape-à-l’œil », des slogans trop marketing ou des « formules vertes » soi-disant...

lire plus
Bassin d’Arcachon et Garonne : les pollutions à la loupe

Bassin d’Arcachon et Garonne : les pollutions à la loupe

Micro-plastiques, filtres UV, pesticides... Des programmes de recherche s’intéressent aux micropollutions de l’eau en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie. REGARD, REMPAR et PlastiGar sont trois de ces programmes, qui concernent chacun une aire géographique particulière...

lire plus
La face cachée des mégots de cigarettes

La face cachée des mégots de cigarettes

Dans les films, le héros écrase toujours sa cigarette par terre ou la jette de manière désinvolte. On est même tenté d'imiter ce geste dans la vie de tous les jours pour avoir l'air « cool ». Ce qui est moins cool, c'est les 72 milliards de mégots que l'on retrouve...

lire plus
Les torchons Ceseau : « The fish will thank you » !

Les torchons Ceseau : « The fish will thank you » !

Avec l'aide de l'artiste bordelaise Alix Rivière qui nous a fourni ce beau Gyotaku, nous avons réalisé un torchon écologique (en coton bio, label Organic), qui s'accordera avec toutes les chaumières !Mais pour laver votre torchon, pensez à utiliser une...

lire plus